Le ver du coeur et les parasites intestinaux du chien

La dirofilariose (ver du coeur)

La dirofilariose est une maladie parasitaire qui peut toucher tous les chiens, peu importe leur âge, leur sexe ou l’endroit où ils habitent.

On la recense dans de nombreuses régions canadiennes et pratiquement partout aux États-Unis.

La dirofilariose est transmise par les moustiques et son incidence a tendance à être plus élevée dans les régions infestées de moustiques.

Le chien est considéré comme l’hôte définitif de la filaire du chien, mais celle-ci peut aussi parasiter plus de 30 autres espèces animales (y compris le coyote, le renard, le loup, le chat domestique et le furet) et même les humains.

Qu’est qu’une filaire ?

Les filaires sont des parasites vivant dans le sang qui circule dans le cœur du chien et dans les vaisseaux avoisinants.

Elles peuvent mesurer de 10 à 30 cm (de 4 à 12 pouces) de long, atteignent la maturité de 6 à 7 mois après l’infection et vivent pendant 5 à 7 ans environ.

Une fois adultes, les filaires logées dans le cœur se reproduisent et leur progéniture, que l’on appelle « microfilaires », circule dans le sang de l’animal infecté.

Lorsqu’un moustique femelle pique un animal infecté pour se nourrir de son sang, il ingurgite également les microfilaires qui s’y trouvent. Lorsque le moustique pique ensuite un autre animal, il lui transmet les larves infectieuses.

Au début, bien des chiens ne montrent aucun symptôme de la maladie.

La filaire est un parasite courant du chien, mais aussi une grave menace pour sa santé, car elle fatigue son cœur en nuisant à la circulation du sang et parce qu’elle endommage d’autres organes internes.

Le cœur grossit et s’affaiblit parce qu’il doit travailler plus fort, ce qui aboutit souvent à une insuffisance cardiaque congestive. Si elle n’est pas traitée, la maladie peut être fatale chez le chien.

La présence des filaires peut être décelée à l’aide d’analyses sanguines.

Dans les cas plus avancés de la maladie, on a plutôt recours à l’échographie et à la radiographie. Un diagnostic précoce évitera bien souvent des souffrances inutiles à l’animal.

Le traitement et la prévention de la dirofilariose

La bonne nouvelle, c’est que la plupart des chiens atteints de dirofilariose peuvent être guéris, généralement à l’aide de médicaments qui tuent les filaires adultes ainsi que leur progéniture (adulticides, microfilaricides).

La prévention reste toutefois la meilleure stratégie : elle est plus sûre, moins coûteuse et préférable pour votre compagnon !

Il existe un large éventail de moyens pour prévenir la dirofilariose, y compris un médicament injectable, ainsi que des médicaments topiques et des comprimés à croquer ou aromatisés à administration mensuelle.

Les médicaments préventifs sont extrêmement efficaces et, lorsqu’ils sont administrés correctement, ils peuvent réellement empêcher votre animal de contracter la maladie.

Mais n’oubliez pas, que vous choisissiez un mode de protection quotidien ou saisonnier, le traitement ne pourra être efficace que dans la mesure où vous administrerez le médicament prescrit par votre vétérinaire en respectant scrupuleusement ses recommandations !

Selon l’endroit où vous habitez, il est possible que votre vétérinaire ajoute à votre programme préventif un répulsif à application cutanée locale afin de prévenir les piqûres de moustiques.

Les symptômes de la dirofilariose du chien comprennent:

  • Difficulté à respirer
  • Toux
  • Fatigue (le chien est facilement épuisé)
  • Apathie
  • Perte de poids
  • Poils rugueux

Comme le cycle d’évolution de la filaire dépend des régions et du climat, il est essentiel de consulter votre vétérinaire avant d’administrer quelque médicament que ce soit à votre chien.

Votre vétérinaire est votre meilleure source d’information; il a une connaissance approfondie des cycles d’évolution de la filaire et des modes de transmission de la maladie dans votre région, sans compter qu’il connaît bien l’état de santé de votre chien et son degré d’activité.

Avant d’entreprendre un programme préventif, il convient de faire subir un test de dépistage à tous les chiens susceptibles d’être porteurs de filaires adultes, car, le cas échéant, les médicaments préventifs peuvent provoquer des réactions graves chez ces chiens.

Les chiens qui reçoivent des traitements préventifs doivent aussi être soumis à ce test périodiquement afin de vérifier qu’ils sont toujours bien protégés, notamment si une dose a été omise.

Les chiens peuvent-ils nous transmettre la filaire et autres parasites ?

Ce sont les moustiques qui transmettent la filaire, pas les animaux de compagnie.

Les humains ne sont pas des hôtes naturels de la filaire. Les cas d’infection sont donc rares.

Bon nombre des médicaments préventifs utilisés contre les filaires éliminent également d’autres parasites tels que les ankylostomes, les ascaris (ou vers ronds) et les trichures. Les infections parasitaires qui peuvent se transmettre de l’animal à l’humain s’appellent des « zoonoses parasitaires ».

  1. Ankylostome
    Chez le chien, l’ankylostomiase, ou infection par des ankylostomes, se propage lorsque des larves de ce parasite se trouvant dans des excréments ou dans de la terre contaminée par les excréments d’un animal infecté sont ingérées ou pénètrent la peau. Les larves s’y développent, puis migrent vers les intestins où elles s’accrochent à la paroi intestinale et se nourrissent du sang de leur hôte. Les larves de l’ankylostome peuvent pénétrer dans la peau des humains et les infecter à la faveur d’un contact cutané avec de la terre ou du sable contaminé par les excréments de chiens ou de chats qui en sont porteurs. Chez l’humain, la larve ne migre pas vers les intestins et ne devient pas un adulte qui se nourrit de sang, comme chez le chien. Elle se déplace plutôt sous la peau où elle finit par mourir, causant ainsi une réaction inflammatoire cutanée connue sous le nom de « larva migrans cutanée » ou de « dermatite rampante ». Il est important de veiller à prémunir votre chien contre les ankylostomes à l’aide de mesures d’hygiène appropriées, de médicaments préventifs et d’examens périodiques chez votre vétérinaire. Il faut, en outre, empêcher les chiens et les chats errants d’avoir accès aux carrés de sable et aux jardins.
  2. Ascaris
    Les ascaris sont des vers parasites ronds qui vivent dans les intestins du chien et se nourrissent des aliments partiellement digérés qui s’y trouvent.Contrairement aux ankylostomes, les ascaris ne s’accrochent pas à la paroi intestinale; ils nagent littéralement dans leur nourriture.Les vers adultes ressemblent à des spaghettis et peuvent être expulsés dans les excréments et les vomissures d’un chien contaminé. La transmission a lieu lorsque le chien ingère des œufs se trouvant dans un sol contaminé par les excréments d’un chien infecté, lorsqu’il dévore une proie qui sert d’hôte au parasite (habituellement, des petits rongeurs), lorsque sa mère l’allaite ou avant même sa naissance, dans l’utérus de sa mère. Chez le chien, les ascaris provoquent de la diarrhée, des vomissements et, dans les cas extrêmes, une pneumonie et une occlusion intestinale. Chez l’humain, les ascaris peuvent entraîner une maladie grave appelée « larva migrans viscérale ». La plupart des victimes de cette maladie sont des enfants qui s’infectent en mettant leurs doigts contaminés dans leur bouche. Une fois ingérées, les larves d’ascaris, bien qu’elles ne colonisent pas leur hôte habituel, tentent de parvenir au terme de leur cycle d’évolution normal. Les ascaris se perdent dans le corps humain et aboutissent généralement dans les yeux, où ils meurent et provoquent une réaction inflammatoire qui peut se solder par la cécité. On peut prévenir l’infection en se lavant soigneusement les mains. L’administration de vermifuges aux chiots et de médicaments préventifs permet de réduire la contamination par le milieu.
  3. Trichure
    La seule façon pour un chien de contracter des trichures, c’est en ingérant des œufs de ce parasite.Cela peut se produire, par exemple, lorsque des œufs se déposent sur ses pattes pendant qu’il se promène dans un endroit contaminé. Il suffit alors qu’il lèche ses pattes pour que les œufs se retrouvent dans sa gueule. Cela peut également arriver lorsqu’il prend un jouet contaminé dans sa gueule ou lèche son bol infecté. Les œufs des trichures peuvent survivre à l’extérieur dans des conditions extrêmement difficiles et ce, pendant des mois, voire des années. De un à trois mois après avoir été avalés, les œufs éclosent dans les intestins du chien, les larves s’agrippent à la paroi intestinale et commencent à sucer son sang et à pondre. Chez le chien, les trichures peuvent provoquer de la diarrhée, une perte de poids et, dans certains cas, de l’anémie. Les humains sont très rarement infectés par les trichures.

Mieux vaut prévenir que guérir

Les enfants sont particulièrement sujets aux zoonoses parasitaires, car ils embrassent leurs animaux de compagnie et jouent plus volontiers avec eux.

Les larves des parasites sont excrétées dans les excréments des animaux et peuvent contaminer la terre et le sable. Lorsque les enfants s’amusent dans des endroits contaminés et qu’ils portent leurs doigts à leur bouche, ils ingèrent des œufs, d’où l’infection.

Les larves des ankylostomes peuvent infecter leur hôte en pénétrant dans sa peau. Assurez-vous de ramasser rapidement les excréments de votre chien et évitez de manger lorsque vous jouez avec lui.

Il est recommandé de se laver les mains souvent et d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène, tant pour les animaux que pour leurs maîtres. Les examens périodiques chez le vétérinaire, qui comprennent un test de dépistage pour les vers et les filaires, alliés à un examen physique et à un traitement préventif permettront non seulement de garder votre chien en santé, mais aussi de réduire les risques pour vous et pour votre famille.

Références : American Animal Hospital Association – Illness and Disease, American Heartworm Association – Canine Heartworm

Comme toujours, vous pouvez nous contacter pour en savoir plus.

Commentaires

  1. […] Les vers du coeur […]

Laissez votre commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués de *

*