Le diabète chez le chat

En savoir plus sur le diabète pour votre chien.
Feline Diabetes

Qu’est-ce que le diabète félin?

Tout comme chez l’humain, l’incidence du diabète est en hausse chez les animaux de compagnie.

Au Canada, une moyenne de 8 chats sur 50 seront diagnostiqués en clinique comme souffrant du diabète félin.

Ce nombre pourrait être plus élevé en raison des animaux non diagnostiqués. (Source: Sondage Ipsos 2008)

Le diabète sucré est causé par une quantité insuffisante d’insuline disponible dans l’organisme de votre chat, soit en raison d’une production trop faible ou inexistante d’insuline par le pancréas, soit par l’incapacité des cellules de votre animal à répondre à l’insuline qui y est produite.

Il se peut également que ces causes soient toutes deux responsables du diabète de votre chat.

Chez un chat en bonne santé, la nourriture est broyée durant la digestion puis transformée en nutriments dont le corps se nourrit. L’amidon, un type de glucide ou d’hydrate de carbone, est converti en sucres, dont le glucose. Ce dernier est absorbé dans le sang depuis le tractus gastro-intestinal, fournissant de l’énergie aux cellules du corps.

L’insuline permet le transfert du glucose présent dans la circulation sanguine vers les cellules de l’organisme mais ce processus n’est possible que si l’insuline est présente en quantité suffisante.

Chez un chat souffrant du diabète, le pancréas, une glande située près des intestins, produit une quantité d’insuline qui est insuffisante au bon déroulement de ce processus, ayant comme résultat des concentrations de glucose plus élevées que le “seuil rénal du glucose”.

Lorsque ce seuil est outrepassé, le surplus de glucose est excrété dans l’urine. Votre chat se mettra alors à boire et à uriner davantage. Étant donné la perte de cette importante source d’énergie, le chat consommera de plus grandes quantités de nourriture mais subira tout de même une perte de poids.

Quels sont les symtômes du diabète félin

  • Augmentation de la soif
  • Miction excessive et/ou miction inappropriée dans la maison
  • Augmentation de l’appétit
  • Perte de poids
  • Léthargie et faiblesse dans les membres postérieurs (pattes arrières)
  • Détérioration du pelage de votre chat ou de sa condition générale
  • Diminution de la résistance aux infections, particulièrement au niveau du tractus urinaire

Le diabète félin peut être diagnostiqué chez le chat peu importe l’âge, le sexe ou la race de l’animal.

Bien que le diabète soit généralement observé chez les chats d’âge moyen et les chats plus âgés, un animal souffrant d’un surplus de poids court un plus grand risque d’être atteint par la maladie.

Les mâles castrés sont les plus à risque de développer la maladie.

Les causes exactes du diabète sucré chez le chat demeurent inconnues. Toutefois, la génétique, l’obésité, les maladies pancréatiques, les déséquilibres hormonaux ainsi que certains médicaments, dont des corticostéroïdes, sont autant de facteurs pouvant possiblement jouer un rôle dans le développement du diabète.

Le diagnostic précoce comme outil de prévention demeure le traitement à privilégier pour la santé de votre animal.

Diagnostiquer le diabète sucré

Si vous croyez que votre chat souffre du diabète, ou qu’il présente une prédisposition à développer la maladie, consultez votre vétérinaire afin qu’il puisse effectuer un examen général de votre chat. Les symptômes associés au diabète peuvent être présents dans d’autres maladies, ou infections, et certains troubles peuvent gêner l’administration d’un traitement adéquat.

Un dépistage précoce ainsi qu’un diagnostic confirmé sont essentiels à la mise sur pied d’un traitement approprié.

Votre vétérinaire effectuera un bilan de santé général de votre chat afin de s’assurer qu’il ne souffre d’aucune autre maladie ou infection. Votre médecin effectuera également les tests suivants :

  • Analyse de l’urine (permet de détecter la présence de glucose dans l’urine et/ou d’une infection du tractus urinaire.)
  • Analyse sanguine (ces tests servent à confirmer un diagnostic de diabète et à déterminer la concentration de glucose dans le sang de votre chat.)

Si cette concentration est, de façon constante, plus élevée que la normale, il se peut que le pancréas de votre chat produise de l’insuline en quantité insuffisante ou n’en produise pas du tout.

Une concentration élevée en glucose peut également indiquer que votre animal est “résistant” à l’insuline produite par son pancréas ou que ces deux mécanismes sont en cause. Dans un cas comme dans l’autre, votre chat est atteint du diabète sucré.

Complications

Les complications à long terme liées au diabète résultent d’un taux élevé de glucose dans le sang sur une période prolongée.

La complication la plus fréquente du diabète félin est la neuropathie, une faiblesse au niveau des pattes arrières. Si un taux élevé de glucose sanguin est observé sur une longue période, des dommages au système nerveux peuvent survenir, entraînant une faiblesse et une atrophie musculaire, habituellement au niveau des pattes arrières.

Bien qu’il n’existe aucun traitement spécifique contre la neuropathie, un contrôle efficace des concentrations de glucose sanguin peut aider à prévenir la neuropathie, en réduire la sévérité ou même retarder l’apparition de la maladie.

S’il n’est pas traité, le diabète félin peut endommager les reins, causer des infections récurrentes et même entraîner la mort.

Durant les stades précoces du diabète félin, les chats demeurent généralement enjoués et actifs, ne démontrant que très peu de signes liés à la maladie. Parfois, la progression de la maladie est si lente que les symptômes peuvent passer inaperçus.

Si les symptômes demeurent non détectés, votre chat pourrait devenir soudainement très malade et c’est la raison pour laquelle le diabète est également connu sous le nom de ‘’tueur silencieux’’.

Un diagnostic de diabète peut faire très peur.

Il importe toutefois de mettre les choses en perspective. Bien qu’il s’agisse d’une maladie qui doit être prise au sérieux, les chats souffrant de diabète peuvent bénéficier d’une bonne qualité de vie et ce, durant plusieurs années. Un diagnostic précoce et un traitement approprié sont essentiels afin de stopper les effets du diabète sucré et prévenir le développement d’autres complications.

Traitement

À l’aide d’un traitement d’insuline et d’un régime alimentaire approprié, vous devriez être en mesure de contrôler avec succès le diabète chez votre chat.

La majorité des chats qui souffrent du diabète sucré devront être traités par injections d’insuline à raison de deux fois par jour. Le vétérinaire déterminera la dose adéquate pour votre animal et vous apprendra tout ce que vous devez savoir sur l’injection du médicament et le contrôle du taux de glucose sanguin de votre chat.

  • L’hyperglycémie indique un taux de glucose sanguin élevé.
  • L’hypoglycémie indique un taux de glucose sanguin faible.

Dépendamment des taux de glucose présents dans le sang et l’urine de votre chat, de même que des signes cliniques qu’il démontrera, votre vétérinaire ajustera les doses d’insuline devant être administrées jusqu’à ce qu’une dose adéquate soit établie.

La plupart des chats devront être traités par insuline pour le reste de leur vie. Par contre, plusieurs chats diabétiques n’auront plus besoin d’insuline après une période de traitement de quelques semaines ou quelques mois. C’est ce que l’on appelle couramment la rémission clinique.

Ces chats possèdent dans leur pancréas des cellules qui sont toujours fonctionnelles. Lorsque les problèmes liés aux taux anormalement élevés de glycémie sont traités par injection d’insuline, les cellules pancréatiques de ces chats sont capables à nouveau de produire d’elles-mêmes de l’insuline en quantités suffisantes.

On ne doit cependant pas confondre rémission et guérison. Le régime alimentaire et le style de vie de votre chat devront être suivis avec soins afin de retarder le retour au diabète clinique.

Administrer de l’insuline à votre chat

 

Canine Diabetes - Administering insulin to your cat
Étape 1

• Mélangez l’insuline en inversant la bouteille à quelques reprises.

Étape 2

• Emplissez la seringue légèrement au-dessus du niveau recommandé.

 

Étape 3

• Éliminez les bulles d’air en tapant légèrement la seringue du doigt.

 

Étape 4

• Pressez le piston de la seringue afin d’obtenir la dose d’insuline désirée.

 

Étape 5

• Tirez doucement la peau de votre chat vers le haut et faites un creux à l’aide de votre index.

Étape 6

• Placez la pointe de la seringue dans le creux de la peau et insérez-y l’aiguille doucement.

Step 7

• Faire une rotation des sites d’injection le long de la colonne vertébrale de même que de chaque côté. Cela évitera la fibrose qui diminue l’absorption d’insuline.

Étape 8

• Après avoir inséré l’aiguille, relâchez la peau et appuyer doucement sur le piston de la seringue afin d’injecter le produit.

Vivre avec un chat diabétique

  • Suivre une routine régulière, telle que recommandée par votre vétérinaire, est l’élément clef afin de gérer le diabète de façon efficace.
  • Surveillez le niveau de glucose sanguin chez votre animal
    Il se peut que votre vétérinaire vous invite à surveiller les signes cliniques de même qu’à vérifier les concentrations de glucose présentes dans des échantillons d’urine et/ou de sang de votre chat grâce à l’utilisation d’un glucomètre portatif.Les résultats obtenus permettront à votre vétérinaire d’administrer des doses adéquates d’insulines.La cohérence et la régularité avec lesquelles vous gérez le diabète de votre chat sont de toute première importance. Les repas et la médication doivent être dispensés selon un horaire régulier.Assurez-vous ainsi de toujours disposer d’un approvisionnement suffisant en nourriture et en médicaments afin d’éviter de sauter ou de substituer un repas.
  • Nutrition / régime alimentaire
    En plus d’un traitement d’insuline qui se doit d’être stricte, votre chat devra être nourri selon un horaire régulier, suivant un régime alimentaire quotidien stable. Un régime alimentaire à faible teneur en hydrates de carbone et riche en protéines est préférable.Idéalement, plus de 40 % des calories incluses dans le régime d’un chat diabétique devraient provenir de glucides, alors que moins de 25 % devraient provenir de matières grasses.Des protéines de qualité et faciles à digérer, comme celles que l’on retrouve dans le poulet ou l’agneau, sont préférables aux protéines provenant de céréales, telles que le soja ou le gluten de maïs. La valeur calorique d’un régime équilibré devrait maintenir le poids corporel idéal de l’animal ou faire en sorte qu’il soit atteint.Votre chat devrait toujours avoir accès à de l’eau potable saine.Demandez toujours conseil à votre vétérinaire avant de modifier le régime alimentaire de votre chat diabétique.
  • L’exercice physique
    Consultez votre vétérinaire avant de modifier le programme d’exercice de votre chat.Pour la plupart des chats diabétiques, les exercices exténuants ne sont pas indiqués en raison de divers facteurs tels que la fatigue, l’obésité ainsi que les dommages au système nerveux de votre animal (neuropathie). Toutefois, ces limites ne vous empêchent aucunement de consacrer à chaque jour quelques minutes pour faire bouger votre chat.Peu importe les jeux que vous choisissez, le niveau d’activité devrait être relativement uniforme. Commencez les exercices tranquillement, durant de courtes périodes. Si votre chat ne semble pas vouloir prendre part aux activités, n’insistez pas.

Traiter de façon efficace le diabète félin s’avère très gratifiant.

Vous pouvez ainsi, avec l’aide de votre vétérinaire, faire en sorte que votre chat retrouve une bonne santé et ce, pour de nombreuses années à venir.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter les sites suivants : cat-dog-diabetes.com et caninsulin.ca

Laissez votre commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués de *

*