Mon chien ronfle. Que faire?

Ah oui! Ces chiens que j’entends arriver…

Je les entends arriver dès qu’ils franchissent le seuil de la porte de la clinique. Non parce qu’ils jappent, mais bien parce qu’ils ronflent!

Certains chiens ronflent plus forts que d’autres. Ces ronflements (nous parlons ici des ronflements d’origine « anatomique ») sont souvent vus chez les petits chiens de race brachycéphale (au nez court écrasé) par exemple les carlins, les pékinois, les bulldogs anglais, français, américains, etc.

Mais pourquoi les races brachycéphales sont-elles plus à risque de ronfler?

En fait, leurs voies respiratoires supérieures, allant des narines à l’entrée de la trachée, sont plus courtes et étroites par rapport à la taille des poumons que celles des races au nez plus long.

L’air inspiré entre avec plus de résistance ce que provoque une turbulence faisant vibrer les structures libres telle la portion molle du palais et ainsi causant des ronflements. Ceci s’aggrave lorsque le pitou est en surpoids!

Encore plus, un chien brachycéphale est affecté par le «syndrome respiratoire du brachycéphale» lorsqu’il présente une ou une combinaison des conditions suivantes :

  1. Des narines plus étroites (sténosées)
  2. Un palais mou plus long
  3. Des saccules du larynx éversés
  4. Un collapse du larynx

Ces conditions diminuent davantage le passage de l’air dans les voies respiratoires.

«Oui, mais Docteur, c’est normal, il a toujours fait ça, depuis qu’il est tout petit.»  

Qu’il ronfle depuis longtemps, ce n’est effectivement pas surprenant.

Mais est-ce «normal»?

Non… Il n’est pas «normal» pour un chien de ronfler et d’avoir son entrée d’air chroniquement restreinte.

Une résistance chronique à l’inspiration peut évoluer en de l’inflammation des voies respiratoires supérieures (entre autres du palais mou).

Ceci peut même aller au collapse et à la paralysie partielle ou complète du larynx, compromettant dangereusement la respiration.

Dans certains cas, le chien n’arrive plus à respirer, littéralement!!

Heureusement, nous pouvons aider et prévenir ces complications dès le jeune âge (les chiens adultes aussi, bien sûr).

Pour les chiots ronfleurs, nous pouvons en profiter, lors de leur stérilisation, pour vérifier et corriger, si nécessaire, l’ouverture des narines et la longueur d’un palais trop long. Ces procédures sont simples et rapides.

Les chiens récupèrent très bien de ces chirurgies et leur respiration est immédiatement améliorée.

Contactez-nous pour toutes questions ou laissez-nous un commentaire sur cette page.

Et vous, avez-vous un chien ronfleur?


Dernière mise à jour 2017-10-16

Vous avez une question, un commentaire ou vous voudriez en savoir plus sur l'Hôpital Vétérinaire de la Seigneurie de Terrebonne? Contactez-nous à info@hvseigneurie.com

Laissez votre commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués de *

*