L’arthrose

Si votre chien ou votre chat ne saute plus pour vous accueillir quand vous rentrez à la maison le soir, il y a peut-être une bonne raison : l’arthrose.

Cette maladie chronique et dégénérative des articulations, qui rend les mouvements difficiles et douloureux, touche les animaux de compagnie d’âge moyen et avancé.

Cependant, de jeunes animaux peuvent aussi en être atteints. En effet, des études montrent qu’environ 20 % des chiens sont atteints d’une certaine forme d’arthrose et que les chats peuvent également en souffrir, même s’ils y sont moins prédisposés.

Il peut être déchirant de voir tout à coup votre meilleur compagnon, toujours si actif et plein d’entrain, commencer à boiter ou à éprouver de la douleur en se déplaçant.

Il n’existe pas pour le moment de remède pour l’arthrose, mais le vétérinaire et vous pouvez prendre certaines mesures pour réduire l’inconfort de votre animal de compagnie et améliorer sa mobilité, surtout si vous agissez rapidement.

Premiers signes évocateurs de l’arthrose :

  • Diminution des activités en général, surtout des jeux
  • Périodes de repos plus fréquentes
  • Lenteur à se relever de la position couchée
  • Sauter sur ses pattes arrières, au lieu de courir normalement
  • Mouvements lents ou raideur au réveil, après un repos ou par temps froid
  • Début de claudication (boiterie)
  • Articulation(s) gonflée(s), chaude(s) au toucher
  • Léchage ou mordillement d’une articulation
  • Choix d’un endroit mou et chaud ou dur et froid pour se coucher
  • Changement de personnalité — votre animal de compagnie ne veut plus être touché. Si vous remarquez la présence d’un des signes ci-dessus chez votre animal de compagnie, ne croyez pas que c’est simplement « son âge qui le ralentit ». Amenez-le chez le vétérinaire !
    Plus l’arthrose est diagnostiquée et traitée rapidement, meilleur sera la qualité de vie de votre animal.

 

Qu’est-ce qui cause l’arthrose ?

Il existe de nombreuses causes, mais on peut essentiellement les regrouper en deux grandes catégories :

  1. Stress anormal sur des articulations normales
    • Une blessure qui endommage une articulation.
    • Usure et détérioration : les articulations sont souvent soumises à des pressions ou à un stress.
    • Obésité : un excès de poids augmente la pression exercée sur les articulations.
  2. Stress anormal sur des articulations anormales
    • Anomalies du développement qui altèrent la forme ou la stabilité de l’articulation.
    • Malformation des membres : patte arquée ou genou cagneux causant une pression irrégulière sur une articulation
    • Prédisposition génétique : certaines races de chiens sont plus prédisposées à l’arthrose

Quelle que soit la cause exacte, le stress sur une articulation peut engendrer un cycle inflammatoire qui nuit à la région articulaire et qui endommage le cartilage, occasionnant de la douleur à votre animal de compagnie.

Comment traiter l’arthrose ?

Le traitement comprend trois éléments principaux, tous aussi importants les uns que les autres.

  • Contrôle du poids
    Les chiens et les chats souffrant de douleur chronique causée par des maladies comme l’arthrose deviennent souvent inactifs, ce qui peut engendrer des problèmes d’obésité. Votre animal de compagnie éprouvera moins de difficulté à se déplacer si vous surveillez son poids, car il y aura moins de pres sion exercée sur ses articulations arthrosiques.Pour perdre du poids, les animaux doivent suivre un régime alimentaire bien équilibré et pauvre en calories et faire de l’exercice régulièrement, tout comme les humains. Demandez au vétérinaire de vous indiquer un régime alimentaire adapté à votre animal.
  • Exercise
    L’exercice est essentiel, car il aide à fortifier les muscles qui soutiennent les articulations. Des exercices à faible impact effectués modérément chaque jour améliorent aussi la mobilité des articulations, ce qui peut aider un animal léthar- gique atteint d’arthrose à redevenir actif.Les chiens bénéficient d’activités telles que la marche et la natation, alors que les chats peuvent se mettre en forme grâce à des jeux qui n’exigent pas d’efforts excessifs. Demandez au vétérinaire de vous indiquer le degré et le type d’exercice qui conviendrait à votre animal de compagnie.

    De plus, sachez que l’arthrose dont votre animal est atteint peut être plus souffrante à certains moments. Si c’est le cas, laissez votre animal se reposer en arrêtant le programme d’exercice pendant quelques jours, jusqu’à ce que la douleur s’apaise

  • Anti-inflammatoires
    Les anti-inflammatoires combattent l’inflammation articulaire, ce qui soulage la douleur, augmente la mobilité et protège l’articulation en empêchant la formation d’autres lésions. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont les médicaments de premier choix dans le traitement de l’arthrose canine. Ils ne guérissent pas l’arthrose, mais ils permettent de soulager la douleur lorsque c’est nécessaire.Les plus récents AINS se sont avérés particulièrement efficaces pour réduire l’inflammation et la douleur et améliorer la mobilité, mais sans les effets indésirables – y compris les problèmes gastro-intestinaux – associés auparavant à l’utilisation de ces médicaments. Pour plus d’information, consultez votre vétérinaire.

En plus des soins énumérés ci-dessus, le vétérinaire peut également vous suggérer des traitements de physiothérapie, comme des bains ou des enveloppements chauds ou froids, des massages, l’acupuncture ainsi que la prise de nutriceutiques tels que la glucosamine et la chondroïtine, afin d’aider à soulager la douleur.

Dans des cas extrêmes, la chirurgie peut aussi être indiquée.

Quelles sont les perspectives d’avenir d’un animal atteint d’arthrose ?

L’arthrose peut progresser très lentement (pendant plusieurs années) ou très rapidement (vous pourriez remarquer un changement important en seulement quelques semaines ou quelques mois). Tout dépend de l’âge de l’animal, de ses activités, des articulations qui sont touchées et des causes sous-jacentes.

Chez certains animaux, la douleur et la perte de mobilité peuvent être réduites au minimum pendant une longue période simplement à l’aide d’un régime alimentaire pauvre en calories, d’exercice régulier et d’anti-inflammatoires pris à l’occasion, lors des poussées évolutives.

Chez d’autres, des lésions graves aux articulations peuvent survenir rapidement et nécessiter des traitements, médicamenteux ou autres, prolongés. Dans tous les cas, le vétérinaire déterminera quels traitements conviendront le mieux pour soulager votre animal de compagnie.

Entouré de soins et d’amour, votre animal atteint d’arthrose peut mener sans problème une vie heureuse, saine et confortable, pour de nombreuses années encore.

Voir la liste complète de nos services

Laissez votre commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués de *

*