Attention que le temps des Fêtes soit sécuritaire pour votre chien ou votre chat!

LES PLANTES[1]
Poinsettia (Euphorbia pulcherrima) : Belle plante recherchée dans le temps des fêtes avec de grandes feuilles rouges souvent prises pour des fleurs. Cette plante possède une sève irritante, bien que le potentiel toxique de cette dernière ait été un peu exagéré. Les symptômes les plus fréquents suite à l’ingestion de cette plante résultent d’une irritation gastro-intestinale. Votre vétérinaire vous aidera à contrôler les symptômes de celle-ci selon les besoins spécifiques de votre animal.

Gui (Phoradendron spp.) : Vigne qui est traditionnellement suspendue dans les cadres de porte, réputée pour provoquer des moments romantiques. Parmi les 4 familles de cette plante, il n’y a que 8 espèces dans le genre Phoradendron qui ont des propriétés toxiques. Le Phoradendron leucarpum, souvent source de nos décorations en Amérique du Nord possède plusieurs composés avec un potentiel toxique qui peuvent théoriquement avoir des effets cardiaques, diminuant ainsi la pression sanguine, la force de contraction du cœur et la fréquence cardiaque. Ceci s’apparente à la méthode d’action du ricin ou abrin mais beaucoup moins puissante.   S’il y a ingestion, une consultation chez votre vétérinaire est de mise, pour éliminer la plante du système gastro-intestinale et suivre les paramètres cardiovasculaires.

Houx (Ilex aquifolium) : Bien que plusieurs composantes toxiques aient été identifiées chez cette plante, les saponines, retrouvées dans les feuilles et baies, sont la source du problème. Souvent on peut observer salivation, anorexie, vomissements et diarrhée. On peut voir notre animal se secouer la tête ou effectuer des mouvements anormaux de la langue ou des lèvres reliés à une irritation de la bouche. Dans des cas plus sévères, il se peut qu’un traitement de support soit requis pour éliminer la composante toxique, adresser les lésions buccales et corriger déshydratation ou débalancement des électrolytes dans le sang.

DÉCORATIONS DE NOËL

Que nos maisons sont scintillantes à ce temps-ci de l’année! Les lumières, les boules de Noël, les guirlandes nous remontent le moral et nous donne un environnement féérique et plaisant. Mais avons-nous pensé à nos animaux de compagnie, et ce qu’ils voient? Imaginons leurs réflexions :

Monsieur Minou voit la guirlande : Oh que c’est brillant! Et en plus ça bouge comme ma souris préférée. Avec un beau crunch-crunch lorsque je croque dessus, je dois l’avaler!
Mais au secours! Cette guirlande est restée prise dans mon estomac, créant un effet d’accordéon dans mon intestin, et j’ai maintenant des coliques intenses et douloureuses. Le cisaillement de cette guirlande maintenant bien ancrée dans mon estomac et mon petit intestin pourrait même faire éclater le tout, et mettre ma vie en danger. La seule solution est une chirurgie d’urgence, quel temps des fêtes malheureux!

Monsieur Pitou voit les boules toutes colorées dans l’arbre de Noël : Mais quel jeu est-ce que ma famille a organisé pour moi? Ils ont suspendu mes balles dans un arbre! Bien sûr qu’ils veulent que je les récupère pour qu’ils puissent me les lancer. Croque, croque – oh non, elles ont toutes brisées lorsque j’ai tenté de les prendre. Ouch, j’ai mal à la bouche et je crois que je saigne. Je dois absolument boire de l’eau pour dégager ma bouche. Oh, mais maintenant j’ai mal au bedon. Allez maman et papa, ont doit aller visiter le docteur, il va certainement vouloir réparer les lacérations dans ma bouche ainsi que retirer les fragments qui risquent de lacérer mon estomac. Quel temps des fêtes malheureux!

Madame Furet observe les petites lumières : Que c’est beau! Et en plus, ces lumières bougent et clignotent. Je me mets en position d’attaque – je vais les avoir. Je suis certaine qu’ils ne voient pas mon approche. Je saute, et…. ouch ma bouche! Quand je me réveille, j’ai du mal à respirer et ça brûle maintenant. Quelle est cette substance présente dans ma proie? J’entends mes propriétaires utiliser un mot qui est nouveau pour moi : « électrocution ». Allons dans ma cage! Mon vétérinaire peut sûrement m’aider à respirer à travers toute l’eau qui se trouve dans mes poumons. J’espère qu’il va m’aider aussi avec les brûlures dans ma bouche. Quel temps des fêtes malheureux!

Madame Perruche observe les clochettes : Mais voyons, ils ont mis mes jouets partout dans la maison! Yeah, je me lance à cœur joie, c’est beaucoup plus intéressant que le même jouet que je vois depuis 2 ans. Ack, il y a quelque chose, je ne vais pas bien du tout… mon ventre me fait mal et je ne me reconnais plus! Je n’ai pas d’équilibre ni de force et ouch, je viens de foncer dans une fenêtre. Ce pourrait-il que ces clochettes toutes brillantes contiennent des métaux lourds (cuivre, plomb, argent ou nickel)? Je dois me rendre vite, vite chez mon vétérinaire, il peut certainement m’aider à retrouver mon cerveau. Quel temps des fêtes malheureux!

L’installation des décorations n’est pas à proscrire dans une maison remplie d’animaux de compagnie. Mais la réflexion est importante! Surveiller vos chats et chiens, et surtout, mettez les dangers hors de la portée de nos petits amis à plumes et à poils!

LE FESTIN DU TEMPS DES FÊTES

Nous profitons tous des gâteries de Noël, y compris nos fidèles compagnons à poils et à plumes. Mais saviez-vous que ce qui nous donne du plaisir peut être un désastre pour nos animaux de compagnie?

Monsieur Labrador : Oh je sens tout plein d’odeurs intéressantes…  Maman et papa sont dans la cuisine depuis des semaines, et aujourd’hui l’activité s’intensifie. Ils parlent de ‘dinde’ mais moi tout ce que je sais, c’est que l’odeur dans la maison me fais saliver. Mais maman et papa n’aiment pas que je sois dans la salle à manger lors de l’heure du repas. Je vais faire des petites grimaces, peut-être que ça me mériteras quelques gâteries.
Mais non! Le repas est terminé et ça jase, ça jase. Où sont mes gâteries à moi? Je vais subtilement me diriger vers la cuisine, qui sait ce qui traine…
Miam, miam : mes gentils parents m’ont laissé la moitié de cette ‘dinde’, et en plus de la sauce et des patates. Pas grave qu’ils soient sur le comptoir, c’est sûrement pour moi. Oh oh, papa a l’air fâché, je vais me diriger vers mon tapis et faire une petite sieste, avec mon bedon bien plein.
Qu’est-ce qui me réveille? Mon bedon me fait très mal et j’ai envie de vomir! Je vais demander la porte, un bon repas d’herbe règlera le tout. Ah, mais non, ça fais mal de me déplacer. Je dois rester coucher, la douleur est trop intense. Je suis incapable d’arrêter de vomir. Je ne mangerais plus jamais de ma vie!!  Vite vite maman et papa, je crois que j’ai une ‘pancréatite’, je dois me faire soigner par mon vétérinaire le plus rapidement possible.

Madame Pug : Regarde ces humains fous avec tous leurs paquets emballés de papier coloré en dessous de leur arbre rempli de balles brillantes. C’est bien intéressant ces choses, surtout ceux avec des odeurs sucrées. Voilà, toute la famille est couchée, je vais voir ce qu’il y a sous ce papier….
Oh quelle gâterie! Elle a un goût sucré et fondant dans ma bouche. Je crois que c’est ce que maman nomme du ‘Chocolat’, elle semble bien aimer. Moi aussi je trouve cela irrésistible… encore un. Non juste un autre… Oops, la boîte est vide, ah bien, des calories bien appréciées comme maman dit!
Ouf, mais ce qui se passe? J’ai vomi un peu et maintenant mon cœur bat très rapidement et même de façon irrégulière et je suis incapable de rester tranquille. Mes muscles sont raides et… j’ai maintenant mal partout et j’ai perdu des minutes. Je dois avoir fait une crise épileptiforme. Je dois aller voir maman et papa pour qu’ils me conduisent chez mon vétérinaire, je pourrais mourir si on ne m’aide pas rapidement. Je vais attacher l’emballage de ma gâterie après mon collier, car je sais que c’est important de dire à mon docteur quelle quantité et quel type de chocolat j’ai mangé, ça lui dira quoi faire.



[1]Petra A. Volmer, DVM, MS, DABVT, DABT. How dangerous are winter and spring holiday plants to pets? Veterinary Medecine.  Décembre 2002.  pp. 879-884


Vous avez une question, un commentaire ou vous voudriez en savoir plus sur l'Hôpital Vétérinaire de la Seigneurie de Terrebonne? Contactez-nous à info@hvseigneurie.com

Laissez votre commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués de *

*